Les 10 principaux animaux/insectes que vous rencontrerez à Bali

« J’ai trop peur des araignées et des serpents pour aller à Bali. » Voici une phrase que l’on peut souvent entendre par peur de croiser les redoutables bêbêtes. Mettons-nous à l’aise, respirons, l’idée n’est pas de vous rassurer (quoi qu’un peu tout de même) mais surtout de vous dresser un état honnête de ce que vous pourrez croiser sur l’île des Dieux. Des jungles luxuriantes aux eaux cristallines de l’océan, Bali est le foyer d’une myriade d’animaux fascinants, certains endémiques à l’île, d’autres attirés par son climat tropical. Dans cet article, nous vous emmènerons à la découverte des principaux acteurs de la faune balinaise, des majestueuses raies mantas dans les fonds marins aux singes espiègles dans les forêts verdoyantes, en passant par les Balidogs qui arpentent les rues de Bali.

1. Les bali dogs

Bali dog

Les balinais ont une relation très éloignée de la nôtre en matière d’animaux de compagnie. À Bali, les chiens sont considérés comme des avertisseurs sonores, des gardiens de maison. Rarement des petites bêtes à 4 pattes ne seront appréciés comme des animaux de compagnie. Ils sont nombreux à érer sur l’île et parfois en très mauvais état (maladies de peau, tumeurs, pattes cassées…). Le sort des chiens à Bali n’est pas glorieux mais il est ainsi. En tant que touriste, ne ramassez pas les chiens laissez à l’abandon, prevenez des associations telles que Missions Paws’ible pour qu’ils puissent leur offrir une seconde vie dans de meilleures conditions.

2. Le Singe Balinais (Macaca fascicularis)

L’un des animaux les plus emblématiques de Bali est le singe balinais, également connu sous le nom de macaque à longue queue. Vous les rencontrerez souvent dans les forêts sacrées telles que la Monkey Forest d’Ubud ou à Sangeh. Ces petites créatures sont curieuses, mais il est important de garder ses distances, car elles peuvent être un peu chapardeuses. Surtout en famille, car même si elles apporteront de l’exotisme à vos vacances si vous les croisez, tenez vous à l’écart d’eux. Il serait regrettable de terminer votre séjour à l’hopital à cause d’une morsure de singe.

3. Le Lézard Gecko (Gekko gecko)

Gecko Tokay in Bali

Les gecko ont les aime bien. Ces petits lézards qui se balladent sur les murs sont vos meilleurs amis. Pourquoi ? Car ils mangent les insectes et notamment les moustiques. On les appelle Gecko car ils emettent un petit cri aigu où l’on entend un « Gecko, Gecko ! ».

À ne pas confondre avec le tockay qui est une espèce beaucoup plus grosse et bien plus aggressive qui émet un bruit plus intense « TOKAY, TOKAY »

4. LES CHATS

On les croise le long de la route ou se dorant la pilule au soleil. Bien que la plupart d’entre eux soient des chats errants, ils sont souvent tolérés et nourris par la communauté locale, ce qui explique leur attitude détendue et sociable envers les visiteurs. Certains chats à Bali ont la particularité d’avoir la queue coupée ou cassée. C’est une particularité qui en général n’est pas dû à une maltraitance mais davantage à leurs gènes. Aucun danger avec les chats mais par raisons d’hygiène, tout comme les chiens, il est conseillé de ne pas les toucher.

5. LEs cafards

Les cafards, malheureusement, sont des hôtes indésirables que l’on peut rencontrer dans de nombreuses destinations tropicales, y compris Bali. Ils sont souvent présents dans les zones urbaines, les restaurants ou les hôtels, en quête de nourriture et d’abris. Cafard ou blatte, même combat. Le nom blatte désigne le mot scientifique pour cafard. Attendez-vous à en voir à Bali. Pourquoi ? Car les cafards adorent 3 choses : la chaleur, l’humidité et l’obscurité. Un cocktail détonant que l’on trouve à Bali. Oui, c’est assez ragoutant mais au final ils ne sont pas méchants. 

6. la raie manta

les raies manta à Bali

Si vous êtes amateur de plongée, ne manquez pas l’opportunité d’observer les raies mantas géantes qui peuplent les eaux autour de Bali. Ces créatures majestueuses sont impressionnantes à voir en action. Véritables stars des eaux marines, elles sont souvent repérées dans la région de Nusa Penida, Nusa Lembongan et Nusa Ceningan, situées au sud-est de l’île principale. Ces eaux riches en nutriments attirent les raies mantas, qui y trouvent une abondance de plancton pour se nourrir. Ce qui rend les mantas si spéciales, outre leur envergure impressionnante pouvant atteindre cinq mètres, c’est leur nature douce et curieuse. Contrairement à d’autres espèces de raies, les mantas ne possèdent pas de dard venimeux, ce qui les rend inoffensives pour les plongeurs. Ces majestueuses créatures se laissent souvent approcher de près, offrant aux plongeurs et aux amateurs de snorkeling une expérience unique pour nager à leurs côtés. 

7. LES serpents

Les serpents se logent majoritairement dans les forêts ou les rizières. En tant que touristes, vous serons rarement confrontés à ces specimens surtout si vous restez dans les milieux urbains de Bali (type Seminyak ou Sanur). Cers petites bêtes sont redoutées car certaines espèces peuvent être dangereuses mais la plupart ne le sont pas. Les balinais redoutent surtout le serpent vert car sa couleur se font dans les hautes herbes et comme une grande majorité des balinais travaillent dans l’agriculture, ils peuvent être confrontés aux serpents. Mais pas de panique, vos chances de croiser un specimen sont très minces.

8. le cerukcuk

cerukcuk

Avec son plumage noir brillant et ses yeux rouges perçants, il est facilement reconnaissable. Les Balinais considèrent souvent le cerukcuk comme un symbole de bonne fortune et de protection, car il est censé avertir de la présence de prédateurs. On le reconnait avec son petit cri très strident mais agréable. Vous l’entendrez de partout sur l’île. Il rythmera vos journées dès le matin. 

9. les araignées

Parmi les arachnides que l’on peut trouver sur l’île des dieux, certaines sont particulièrement attirées par les environnements riches en biodiversité qu’offre la nature luxuriante de Bali. Les araignées orbiculaires, par exemple, tissent leurs toiles dans les jardins et les forêts, attirées par les innombrables insectes qui peuplent ces écosystèmes. Les rizières sont également un lieu propice pour certaines espèces, attirées par un festin de proies ! Certes ses petites bêtes peuvent effrayer , mais elles jouent un rôle essentiel dans l’équilibre de l’écosystème local en contrôlant les populations d’insectes.

10. le redoutable coq !

coq à Bali

Les coqs de combat ont une place importante dans la culture balinaise, notamment lors des cérémonies religieuses et des combats traditionnels. Leurs plumes colorées et leurs crêtes élaborées les rendent spectaculaires. Vous les trouverez sous des paniers en osier en bordure de route, la patte attaché ou à se ballader autour d’une maison. Sachez que le coq chante quand bon lui semble. Il n’a pas d’horaire. Donc, malheur à vous si vous aviez reservé ce mignon petit hotel boutique au coeur de Munduk mais proche d’une maison qui abrite un coq. Ce dernier peut chanter à 2h comme à 6h du matin. Mais n’en tenez pas rigueur à l’hotelier, on ne choisit pas toujours ses voisins 😉

Bien que Bali soit le foyer d’une grande variété d’animaux, certains d’entre eux, tels que les serpents et les araignées, peuvent susciter des inquiétudes. Pourtant, dans la plupart des cas, ces animaux sont timides et cherchent à éviter les interactions avec les humains autant que possible. De nombreux hôtels et lieux touristiques à Bali ont des protocoles en place pour gérer ces situations, assurant ainsi la sécurité des visiteurs. Alors, lorsque vous explorez cette magnifique île, gardez à l’esprit que la faune locale, bien que parfois impressionnante, ne doit pas être une source d’inquiétude majeure. 

Cet article vous a plu ? N'hésitez pas à le partager :

Rejoignez l'aventure

Souscrivez à notre newsletter mensuelle et retrouvez de nombreuses informations pour votre prochain séjour à Bali !

voyager avec enfants à Bali

Les derniers articles

Retour en haut