Le système scolaire à Bali : comment ça fonctionne ?

Système scolaire à Bali : comment ça fonctionne ?

Parentalité et éducation : choisir son école à Bali

Daycare, Preschool, Nursery, Elementary, Kindergarden, Middle school, Primary, Secondary, High school, Reception, Year 1, international school… à première vue, il peut sembler difficile de s’y retrouver dans le système scolaire à l’étranger ! En France, il est obligatoire de mettre son enfant à l’école dès l’âge de 3 ans puis de choisir en fonction de ses critères si l’on opte pour une école publique ou une école privée. À Bali, il y a pléthore d’écoles mais que valent-elles vraiment ? Comment fonctionne le système scolaire à Bali ? Comment fait-on la différence entre une crèche et une école ? À partir de quel âge et quel budget prévoir ? Bali Kids Friendly vous explique tout et vous donne quelques clés pour choisir la meilleure école pour vos enfants.

1. La structure du système scolaire à Bali

Le système d'éducation à Bali

Terre d’expatriés, Bali propose différents types d’écoles répondant aux besoins et exigences des étrangers. Écoles orientées vers un programme rigoureux, vers le bien-être de l’enfant, Montessori, centre d’apprentissages précoces, apprentissage par le jeu, apprentissage dirigé par les enfants…la variété des choix est importante !

On constate que la majorité des écoles publiques sont « réservées » aux Indonésiens. Elles dispensent un enseignement 100% en indonésien, patriotique et comprenant des matières qui nous sont inconnues en France (cours de religion, de dialecte, hymne national…). Par ailleurs, l’enseignement sera soumis au port de l’uniforme. Il est cependant à noter que, si cela est difficile, il n’est pas impossible d’inscrire vos enfants dans une école publique indonésienne. Cela vous demandera un grand nombre de discussions avec les écoles en question, et certainement des arrangements avec elles.

Dans une deuxième catégorie, les écoles privées qui correspondent en général aux écoles dites “internationales”.

Les écoles internationales suivent globalement un cursus Anglais, Américain, Australien, Français, ou un mélange de ces différents curriculums. Il est à noter que pour utiliser le terme « international », une école doit être titulaire d’une accréditation spécifique nommée SPK (Satuan Pendidikan Kerjasama – Littéralement « Unité d’éducation à la coopération »). Elle régit les normes en matière de curriculum, de nombres d’encadrants, etc…

Il est difficile de faire un comparatif général entre les écoles françaises et internationales. Toutefois les principaux points de comparaison résident dans :

– la structure du système éducatif,

– les durées de journées de travail (de 8h de travail en France contre 6h en Angleterre),

– ou encore le système de notation (de 0 à 20 en France VS des examens finaux à la fin de chaque cycle de scolarité en Angleterre).

À noter que certaines pre-school / daycare peuvent vous proposer des cycles courts qui s’adaptent aux rythmes de vie des parents. Il est possible d’inscrire son enfant pour quelques jours, quelques semaines, au trimestre, au semestre ou à l’année complète. Pour cela, il ne faut pas hésiter à consulter l’école choisie pour lui demander ses conditions d’admissions.

 

2. Le cursus scolaire à Bali

En Indonésie, l’école n’est légalement obligatoire qu’à partir de 6 ans.

Avant cela, il est tout à fait possible de mettre son enfant au sein de structures appelées “daycare” ou “preschool” qui correspondent respectivement à nos crèches et écoles maternelles. Concernant les crèches (Daycare), les plus petits peuvent être acceptés dès leur 6 mois et jusqu’à leur 3 ans révolus.

Une fois vos petits arrivés à 3 ans, ils pourront alors passer dans des structures purement scolaires (Preschool) .

On compte différents types d’apprentissage. Prenons l’exemple du système britannique, le Early Years Foundation Stage (EYFS) Curriculum. De la naissance jusqu’à ses 5 ans, l’enfant est encouragé dans sa progression continue en motricité, lecture, écriture, mathématiques… Il s’agit donc d’un éveil plus ou moins approfondi de plusieurs matières, l’’équivalent de nos Petites, Moyennes ou Grandes sections.

Une fois les 5 ans révolus, l’enfant entre en “primary school”, puis poursuit sa scolarité en fonction de son niveau et de son âge.

La langue principale est l’anglais. Pour autant certaines notions d’indonésien peuvent être abordées (langue, éducation civique, religion…). Plus l’enfant est petit et plus les moyens humains seront déployés au niveau des enseignants. Comptez 1 enseignant + 1 aide pour environ une petite dizaine d’enfants en bas âge. Pour l’enseignement supérieur, on retrouve les mêmes capacités qu’en Europe.

Les niveaux de classes à Bali par âge

3. Système scolaire à Bali : école officielle ou non officielle ?

Tout d’abord, il est important de comprendre que seul le Ministère de l’Education Indonésien est autorisé à délivrer les différentes licences et accréditations dont une école a besoin pour pouvoir exercer légalement. Pour être éligible au système d’école officielle indonésienne en tant que structure éducative, les démarches sont rigoureuses et même fastidieuses. C’est l’une des raisons qui poussent certains à ne faire aucune de ces démarches. Pour simplifier, ce sont des « écoles » non reconnues, inexistantes aux yeux de la loi. 

Il est également important de noter que généralement (pas toujours, mais bien dans 90% des cas), ces structures sont tenues par des étrangers. Ces derniers peuvent mettre en jeu la validité de leur visa. 

Aujourd’hui, on trouve donc des écoles officielles et non officielles. Hormis l’aspect administratif qui différencie les deux structures, il peut être important de bien les distinguer par les méthodes d’apprentissages. Elles ne sont pas réglementées comme dans une école officielle mais peuvent s’en inspirer. Pour autant, les tarifs de scolarité peuvent être similaires. Les écoles “non-officielles”, vous vous en doutez, ne sont légalement pas autorisées à exercer mais par soucis de praticité certains parents optent pour cette option.

Il est important de noter que toutes les licences et certifications doivent être légalement délivrées par le Ministère Indonésien de l’Education. Cela signifiera ainsi l’école est enregistrée, officielle et pleinement autorisée à exécuter tous ses programmes, mais également à délivrer des certificats de scolarité officiels et valides.

Le système scolaire à Bali est donc bien divisé en deux : le système public et privé, généralement international. On constate qu’en tant qu’expatrié le choix se tourne majoritairement vers le système international car plus proche des codes occidentaux. Le niveau scolaire public ou privé à Bali est bon et il n’y a pas d’inquiétude à avoir à ce sujet. Libre à vous de choisir l’école qui vous conviendra en fonction de vos critères. 

Partager cet article sur

Cet article vous a plu ? N'hésitez pas à le partager :

Rejoignez l'aventure

Souscrivez à notre newsletter mensuelle et retrouvez de nombreuses informations pour votre prochain séjour à Bali !

voyager avec enfants à Bali

Les derniers articles

Retour en haut