Manger à Bali ? Le guide complet des choses à savoir

« Même si je mangeais matin, midi et soir dans un endroit différent, je n’aurais pas fait le tour de tous les restaurants de Bali sur 365 jours. » Lorsque mon ami Guy, résident à Bali depuis plus de 15 ans m’a dit ça à mon arrivée, j’avais peine à le croire. Et pourtant, je pense qu’il avait raison. L’offre de restauration est telle sur l’île des Dieux que les gourmands peuvent s’en donner à coeur joie et pour tous les budgets. Warungs, cafés et restaurants peuplent l’île avec abondance pour le plus grands plaisir des locaux et des touristes.

Tour d’horizon des conseils utiles et des bonnes pratiques pour bien préparer votre séjour à Bali.

1. Manger à Bali : tour d'horizon de l'offre de restauration

Il existe plusieurs types de « restaurants » à Bali. Du plus simple au plus sophistiqué, que l’on ait un petit budget ou un appétit d’ogre, vous pourrez trouver votre bonheur. En premier, on trouve le « warung » (petit épicerie/restaurant de quartier tenu en famille), on y sert des plats simples, épicé et gouteux. Des petits restaurants traditionnels, on l’on y vient pour manger rapidement. Les touristes les plus aguérris fréquenteront les warungs mais une majorité s’attableront dans les restaurants tendances de l’île. Ces derniers mixent cuisine locale (nasi goreng, nasi campur…) et cuisine occidentale (pizza, burger, poke bowl…)

2. Les principales spécialités culinaires pour bien manger à Bali

Si vous êtes curieux de découvertes culinaires alors Bali vous sert ses plus beaux plats !  L’ingrédient de base est le riz. Pour un indonésien, un plat n’est pas complet dès lors que le riz n’est pas servi. Autrement, on parle d’un « snack ». La viande la plus utilisée est le porc, mariné ou rôti ainsi que le poulet et le canard. Le canard est honéreux, pour autant c’est un animal fréquent à Bali car il est aussi utilisé pour nettoyer les rizières. Bali étant hindouiste, on consomme peu de boeuf bien qu’il est possible d’en trouver sous une forme de curry. Que l’on aille au warung ou au restaurant un peu plus haut de gamme, on retrouve souvent les mêmes incontournables :

 

Côté salé

  • Nasi Campur (ou « mix – riz blanc »)  est comme son nom l’indique du riz blanc accompagné de petits mets composés de viandes, légumes, condiments, arachides, oeufs…
  • Nasi Goreng (ou « riz frit ») est un riz passé dans de l’huile, assaisonné de « kecap manis » (sauce soja sucrée), d’échalote, d’ail, de tamarin et de poulet, d’oeufs et de petits légumes. Cette version existe aussi en version nouilles appelée « Mie Goreng ».
  • Ayam Bakar (ou « poulet grillé ») est un poulet cuit au barbecue
  • Sate lilit : savoureuses brochettes de viandes hachées piquées sur des tiges de citronnelles.
  • Le plat roi, le Babi Guling : servi entre autre lors des cérémonies, ce porcelet mariné dans des épices est longuement rôti à la broche. Il est également proposé dans de nombreux warungs.
  • Bebek betutu : canard enveloppé d’une pâte d’épices et de feuilles de bananier avant d’être rôti au four.
  •  Rendang : curry de boeuf javanais relevé par des épices telles que le gingembre, galamga, curcuma, citronnelle et piment.

Côté sucré

Dadar Gulung, petite crêpe fourrée à la noix de coco (ne pas conservé plus de 4h)
Klepon
Klepon, gâteau de riz bouilli, rempli de sucre de palme liquide, et enrobé de noix de coco râpée (ne pas conservé plus de 4h)
Lapis Legit, gateau mille-crêpes indonésien
Lapis Legit, gâteau mille-crêpes indonésien
Pisang molen, beignets de banane, gâteau indonésien
Pisang molen, beignets de bananes

3. Manger à Bali : quelques conseils pour aller restaurant

Comme un tiers de la population mondiale, les indonésiens mangent avec leur main. Mais par n’importe laquelle : la main droite, la gauche étant considérée comme impure. La plupart des plats ne neccessitent pas de couteaux car la nourriture est souvent déjà préparée en petits morceaux. Le couteau n’est donc pas forcément utile. Toutefois, dans les restaurants l’intégralité des couverts est proposé mais il est d’usage de souvent manger avec la main dans les warungs.

Le indonésiens mangent TRES épicé. On retrouve souvent des petits condiments très relevés qui accompagnent les plats principaux. C’est pourquoi nos petits palets d’occidents sont souvent surpris. Si vous souhaitez goûter les plats indonésiens, précisez bien au moment de la commande « Tidak pedas » qui signifie « pas épicé ». Sachez toutefois que parfois même en précisant que vous souhaitez un plat « soft », les balinais utilisent allègrement du poivre qui peut aussi surprendre vos papilles.

Pour donner aussi du goût, on utilise avec la main parfois lourde du sucre liquide dans les boissons du type Ice Tea (généralement fait maison). Comme bien souvent, on sert avec paille et lors de la première gorgée (où on n’a pas pensé à touiller) on aspire une bonne dose de sucre logé au fon du verre. Pour éviter cela, précisez lors de la commande « Gula di samping » (sucré à côté). Ainsi, libre à vous de choisir vos quantité de sucre.

4. Manger à Bali avec des enfants

Et avec nos enfants comment ça se passe ? Incroyablement bien. 

En règle générale, les enfants sont accueillis avec un grand sourire par les serveurs (ses). La plupart des établissements ont des chaises hautes, des kids menu et parfois même des petits jeux pour les bambins (type coloriage). Les menus pour enfants sont souvent les mêmes : pâtes à la bolognaise, schnitzel de poulet, pizza… on retrouve aussi souvent des plats indonésiens aux quantités réduites : mie goreng, satay… Il s’agit de plats faciles à faire manger aux enfants et où souvent la quantité d’épices a été ajustée.

Bali est une destination incroyablement kidsfriendly et nombreux sont les restaurants qui proposent un « playground » (aire de jeux) pour que les parents puissent aussi passer du bons temps. Parmi les restaurants les plus kidsfriendly, on peut citer 

  • Made’s Warung Berawa (Canggu),
  • Bali Nguni (Ubud),
  • KidzCafe (Sanur),
  • ou encore Ohana Restaurant (Ungasin, Bukit).

En venant à Bali en famille, vous vous offrez une superbe aventure. La qualité d’accueil et l’offre de restauration vous séduiront et vous n’aurez que l’embarras du choix pour manger et vous divertir, grands comme petits. Toutefois, si vous n’avez pas envie de vous déplacer, n’hésitez pas à faire appel aux services de livraisons Gojek ou Grab Food. Très pratique et peu cher, la grande majorité des restaurants sont référencés dans l’appli et en moins de 30 mn en moyenne, vous êtes livrés à votre domicile ou guesthouses/hotels. Par ailleurs, quelques semaines avant de partir pour Bali, n’hésitez pas à faire une cure de probiotiques pour améliorer votre flore intestinale. Le Bali Belly peut être fréquent. Ce virus peut être provoqué pour le changement de température, une boisson/plat mal préparé… Un conseil, suivez votre intuition si un endroit ne vous inspire pas, l’île des Dieux regorgent d’endroits fantastiques où vous régaler.

Cet article vous a plu ? N'hésitez pas à le partager :

Rejoignez l'aventure

Souscrivez à notre newsletter mensuelle et retrouvez de nombreuses informations pour votre prochain séjour à Bali !

voyager avec enfants à Bali

Les derniers articles

Retour en haut